JOURNAL DES SAVANTS


JOURNAL DES SAVANTS
JOURNAL DES SAVANTS

JOURNAL DES SAVANTS

Le Journal des savants peut être considéré comme une des premières formes de presse littéraire, à une époque où la différenciation journal-revue n’était encore ni réalisée ni pertinente. Loin d’être uniquement scientifique comme son titre pouvait sembler l’indiquer, le Journal des savants , dès son premier numéro du 5 janvier 1665, affirma son dessein: «faire savoir ce qui se passe de nouveau dans la république des lettres» à travers des comptes rendus de livres, des nécrologies détaillées, des présentations des dernières découvertes et expériences scientifiques. Il s’agissait donc «de faire en sorte qu’il ne se passe rien dans l’Europe, digne de la curiosité des gens de lettres, qu’on ne puisse apprendre dans ce journal », précisait un Avertissement au lecteur.

Pour la première fois, les livres parus n’étaient donc pas seulement signalés, mais également soumis à la critique. De ce fait, les autorités ecclésiastiques n’apprécièrent guère cette nouvelle liberté, et au bout de quelques mois, le fondateur du Journal des savants , Denis de Sallo, dut suspendre sa publication sous la pression des Jésuites. Mais les autorités civiles souhaitaient que la publication puisse continuer. Grâce à Colbert, l’abbé Gallois fit reparaître la revue en janvier 1666, avec toutefois un contenu plus scientifique et un ton plus modéré. Au cours des années suivantes, la périodicité et la forme du Journal des savants furent irrégulières et variables, jusqu’à ce que l’abbé de La Roque prenne sa direction et en fasse une publication régulière. En 1701 commença une nouvelle série et la publication, d’hebdomadaire devient mensuelle à partir de 1724. Jusqu’à la Révolution, le Journal des savants bénéficia d’une sorte de monopole défendu par son propriétaire, l’État. À partir de 1723, le Journal des savants est ainsi publié sous le patronage de l’Académie des sciences et de celle des inscriptions et belles-lettres. Ce véritable privilège royal devait en principe le protéger de la concurrence. Mais l’intérêt et le succès de cette nouvelle forme de périodique, bien différente par exemple de la Gazette de Renaudot, suscitèrent des concurrents et des imitateurs, voire des contrefaçons, tant en France (Journal de Verdun , Mercure ...) qu’à l’étranger, notamment en Hollande où la liberté d’expression était beaucoup moins soumise à la censure politique ou religieuse. C’est ainsi que furent publiées à Amsterdam, de 1684 à 1718, les Nouvelles de la République des lettres de Pierre Bayle et que des libraires hollandais publièrent des réimpressions du Journal des savants augmentées d’extraits d’un autre concurrent, les Mémoires de Trévoux , qui joua lui aussi un rôle très important. Après la Révolution, le Journal des savants connut à nouveau plusieurs éclipses: de 1792 à 1796, puis, après une reparution de quelques mois, jusqu’en 1816. Plusieurs nouvelles séries, correspondant à chaque fois à des transformations éditoriales, furent ensuite publiées jusqu’en 1859, puis jusqu’en 1909, date à laquelle le Journal des savants cessera d’être l’organe de l’Institut de France pour n’être ensuite que celui de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. De cette longue carrière éditoriale, le Journal des savants conserve le principal mérite d’avoir introduit la critique littéraire dans la presse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Journal Des Savants —  Journal des savants {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • Journal des Savants —  Journal des savants {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • Journal des savants — Pays  France Langue …   Wikipédia en Français

  • Journal des Savants —   [ʒur nal dɛ sa vã], im Januar 1665 erstmals erschienene wissenschaftliche Zeitschrift, die von der Pariser Akademie herausgegeben wurde und ursprünglich in Amsterdam erschien. Das Journal des Savants, das in direkter Konkurrenz zu den… …   Universal-Lexikon

  • Journal des savants — Титульный лист первого номера «Журналь дэ cаван» (фр. Journa …   Википедия

  • Journal des savants — Titetlseite der Ersten Ausgabe des Journal des sçavans Das Journal des sçavans, gegründet durch Denis de Sallo, war die erste wissenschaftliche Fachzeitschrift die in Europa publiziert wurde. Die am 5. Januar 1665[1] erschienene erste Ausgabe des …   Deutsch Wikipedia

  • Journal des Savans — Journal des savants  Journal des savants {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • Journal des sçavans — Journal des savants  Journal des savants {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • Journal des sçavans — Portada del primer número de Journal des sçavans. Journal des sçavans (más tarde renombrada como Journal des savants) fue la primera revista científica publicada en Europa, si bien desde un principio incluía contenido que se podría considerar no… …   Wikipedia Español

  • Journal des sçavans — The Journal des sçavans (later renamed Journal des savants ), founded by Denis de Sallo, was the earliest scientific journal published in Europe, although from the beginning it also carried a proportion of non scientific material, such as… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.